France, 1942, sous l'occupation allemande, deux sociétés secrêtes s'affrontent dans l'ombre...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aéroport de Poitiers

Aller en bas 
AuteurMessage
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Aéroport de Poitiers   Lun 18 Déc - 21:50

La voiture de Luther arrive après une heure et demi de route. L'Aéroport est plus grand que le précédent. Il possède 4 pistes qui se croisent: R20, L20, et R110, L110.

Une tour de contrôle éclairée trône à coté du centre, et un parking permet son accès. Une zone est reservée à une quinzaine d'entrepôts, et le tout est cerclé d'un grillage haut de deux mètres.

Hans, qui avait prit le volant, se gare sur le parking. Il est pratiquement 20h et la lune est déjà bien haute dans cette nuit noire.


[Luther perd 5 points de fatigue pour ce voyage en vitesse de croisière.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luther Wachendorf
Initié
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 07/11/2006

Fiche Technique
Faim:
35/50  (35/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Jeu 21 Déc - 20:26

Une fois que les phares et le moteur se sont éteint, Luther s'extirpe du véhicule. Il relève le col de sa veste, puis se dirige, entouré de ses trois hommes, vers la tour de contrôle.

Pas de sentinelles en vue, alors Wachendorf tente d'ouvrir une porte semblant mener à la tour en question...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Ven 22 Déc - 16:26

La porte s'ouvre. Luther se retrouve dans une salle bien éclairée. 3 comptoirs sont alignés sur les murs où se superposent des étagères de registre. Au centre de la pièce, un escalier en fer monte au dernier étage. Il en provient quelques voix en sourdine. Il fait presque froid dans cette pièce.

Un réceptionniste, soldat du Reich, s'avance vers lui. Il reconnait le grade de Luther à son uniforme, et le salue.


"Herr Lieutenant-Colonel, que puis-je pour vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luther Wachendorf
Initié
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 07/11/2006

Fiche Technique
Faim:
35/50  (35/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Mer 27 Déc - 15:25

Après avoir balladé son regard dans la pièce, Luther s'arrète sur le soldat. Il le salut avec application.

"Soldat... Nous sommes en mission spéciale. Nous recherchons un avion. Un Junkers Ju 52 Tante Ju, immatriculé A2-JU. C'est une priorité absolue.

Avez-vous apperçu cet oiseau de fer il y a deux ou trois jours? D'ailleurs, il se peut qu'il se soit présenté dans un sale état... Une aile en feu notamment... Bref, des informations là-dessus soldat?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Sam 30 Déc - 21:34

Le réceptioniste retourne derrière son comptoir où plusieurs feuilles sont accrochées avec des punaises.

"Oui... Euh, non. Aucun avion de ce type ne s'est posé ici. Ma foi, nous avons perçu une explosion. En avons fait le rapport, et des troupes ont été envoyées, hier, dans les alentours..."

Il se gratte la joue, s'appuyant au comptoir avec ses coudes.

"Je sais pas si c'est ce qui vous interresse. Personnellement, je pense que c'est un avion qui s'est écrasé. Je vois pas d'autres solutions, puisqu'il n'y a aucun canon, aucun conflit dans les environs."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luther Wachendorf
Initié
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 07/11/2006

Fiche Technique
Faim:
35/50  (35/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Sam 30 Déc - 21:52

Voilà qui devient intéressant. Wachendorf s'approche du comptoir où il s'accoude. Son regard se fait pétillant. Il sent qu'il touche au but (ou, en tous cas, à sa première étape, la découverte du Tante Ju).

"Intéressant... Quelles troupes ont été envoyées sur place? Ont-elles trouvés la carcasse? Un rapport est disponible quelque part? Dites-moi tout soldat. Je sens que c'est bien de mon avion dont on parle..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Sam 30 Déc - 22:15

Le réceptionniste se recule avec une grimace lorsque Luther s'accoude. Il secoue la tête.

"J'en sais rien. Je vous dit: les troupes ont été envoyées hier dans la campagne, il me semble. On en a vu passer sur la route là devant. Je suis pas plus au courant.

Il faudrait que vous vous renseignez aux Bureaux Administratifs de la Wechmacht."


Il regarde Luther avec de grands yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luther Wachendorf
Initié
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 07/11/2006

Fiche Technique
Faim:
35/50  (35/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Lun 1 Jan - 15:57

Wachendorf lève les yeux au ciel en soupirant longuement. Il retire sa casquette, qu'il pose sur le comptoir, puis il passe une main dans sa blonde chevelure en affichant un air peiné. La réponse ne lui convient visiblement que fort peu.

"Soldat, voilà plus de dix heures que j'ai l'arrière-train posé dans la traction noire qui est devant la porte. Oh, je ne me plains pas, elle est très confortable. Ce qui m'énerve le plus, c'est d'être trimballé de bureaux en bureaux, d'aéroport en aéroport... Ca commence à me courrir sur le haricot.

Alors, donnez-moi des informations précises. Qui exactement avez-vous prévenu? Je veux un nom, un grade, une division, une adresse et même un numéro de téléphone. Et on se dépèche, je commence à perdre patience."


Le Lieutenant-Colonel croise maintenant les bras, signe qu'il n'a pas l'intention de bouger tant que ses exigences ne seront pas satisfaites. Le regard menaçant dont il gratifie le soldat finira de convaincre ce dernier de s'activer pour apporter des réponses claires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Lun 1 Jan - 17:34

Malgré l'impatience de Luther, fortemment reconnaissable dans son comportement et son dicsours, le soldat peine à réagir. Il disparait sous le comptoir, et ressort quelques mètres plus loin avec une pochette de carton. Il revient vers le Lieutenant-Colonel.

"Alors..."

Son index parcoure les lignes rapidement de la dernière page rapidement.

"A été prévenu le Generalleutnant Lumpel, il dirige une brigade d'une centaine d'hommes. Vous pouvez le trouver aux dits-Bureaux Administratifs de la Wechmacht, et le joindre au 49 52 13 13, à son bureau personnel. Mais je crains qu'à cette heure-ci, tout soit fermé."

Il se mord la lèvre, comme s'il savait par avance que cette dernière phrase aller énerver encore plus son interlocuteur.


Dernière édition par le Lun 1 Jan - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luther Wachendorf
Initié
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 07/11/2006

Fiche Technique
Faim:
35/50  (35/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Lun 1 Jan - 18:31

Wachendorf attrape un stylographe, en se penchant par dessus le comptoir, qu'il tend ensuite à Hans. Invitant, par ce geste, le brave Hans à prendre note de tout ce que le soldat a dit. Pendant ce temps, Wachendorf revient à la charge.

"Je suis persuadé que vous disposez ici-même d'un téléphone. Veuillez faire en sorte de me trouver le numéro personnel du Generalleutnant Lumpel... Cela ne saurait attendre une nuit supplémentaire..."


Pauvre soldat, il ne se débarassera pas du SS comme cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Lun 1 Jan - 19:08

Le soldat paru contrarié. Cependant, la présence de Luther et ses hommes lui amenait un peu d'activité. Il changea de comptoir, sur l'autre était posé un combiné. Il composa un numéro, celui des renseignements internes de la Wechmacht sans doute. Il fit comprendre à Luther qu'il n'y avait pas de personnel de maintenance au bout du fil. Il raccrocha, lui demanda de patienter, et monta à l'escalier en fer au centre de la pièce. Là-haut, on semblait s'activer à contrôler les airs.

Luther et ses hommes se retrouvèrent seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luther Wachendorf
Initié
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 07/11/2006

Fiche Technique
Faim:
35/50  (35/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Mar 2 Jan - 21:00

Luther plonge sa main dans une poche de sa veste, pour en tirer une montre gousset. Après l'avoir attentivement examiner, il soupire à nouveau. Il la range, puis contourne le comptoir pour prendre place sur une chaise. Wachendorf prend ses aises, en attendant le retour du soldat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Jeu 4 Jan - 14:22

La trappe qui mène à l'étage se rouvre, et le pantalon du receptionniste apparait. Il est suivit par un autre uniforme, dont les bottes claquent sur le fer forgé de l'escalier.

C'est un Major, commandant dans la Wehrmacht, qui vient saluer l'officier SS.


"Heil Lieutenant-Colonel. Mon soldat vient de m'avertir de votre présence ici. Il me signale que vous désirez le numéro personnel du Général de Brigade Herr Lumpel ?"

Voyant que Luther lui répond par l'affirmative, il continue.

"Puis-je vous demander à quelle fin ? Car, bien que je l'ai en ma possession, comprenez qu'il est impoli de le délivrer à tout va..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luther Wachendorf
Initié
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 07/11/2006

Fiche Technique
Faim:
35/50  (35/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Ven 5 Jan - 2:16

A l'arrivée du Major, Wachendorf quitte son siège pour se hisser sur ses deux jambes. Il salut le nouvel arrivant, avant de l'écouter silencieusement. Il sourit à la fin de son intervention.

"Comme je vous comprend Major... Je suis le Lieutenant-Colonel Wachendorf, 3ème Division. Avec mes hommes, ici présent, nous sommes en mission spéciale. Il s'agit de retrouver un avion, dérobé à la Luftwaffe il y a quelques jours. Il contient d'importants documents, entre autre...

Bref, il semblerait que l'avion en question se soit écrasé, non loin d'ici. D'après mes informations, le Général de Brigade Lumpel a été chargé d'inspecter le lieu de cet éventuel crash... Compte tenu de l'importance des documents, je me dois de m'entretenir avec lui au plus vite. Le temps joue contre nous, surtout dans l'hypothèse où il y aurait eu des survivants... Ces rescapés sont un danger pour le Reich..."


Wachendorf accompagne son exposé d'une mine grave. Comme si l'empire pouvait s'écrouler d'un moment à l'autre, à cause de ces fameux documents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Dim 7 Jan - 18:38

Le Major acquiesce d'un mouvement de tête. Il déniche un stylo, et sur un calepin, griffone un numéro qu'il tend à Luther.

"Voilà. Je vous fais confiance, Lieutenant-Commandant. Il en va de mon honneur. Maintenant, j'ai du travail, je vous laisse..."

Il remonte dans son nid de poule après avoir salué.

Luther compose ensuite le numéro. C'est un numéro français. Après quelques tonalités, c'est un voix féminine qui répond, en français.


"Allo, oui ? Qui est à l'appareil ?"

L'officier SS se présente et signale qu'il aimerait parler au Général de Brigade Lumpel de toute urgence. La voix féminine lui répond par la négative, lui faisant observer que Tomas est absent, qu'il ne rentrera sans doute pas ce soir puisqu'il semble être pris par le travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luther Wachendorf
Initié
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 07/11/2006

Fiche Technique
Faim:
35/50  (35/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Sam 13 Jan - 2:07

Wachendorf accueille la nouvelle par une moue des plus explicites... Décidément...

"Par le travail... Evidemment... Donc, si je veux le joindre urgemment, je dois appeler les bureaux administratifs de la Wechmacht? A moins qu'il ne soit sur le terrain?"


Le tout, demandé avec un accent dégueulasse, mais compréhensible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Lun 15 Jan - 15:32

"Oui, il est sur le terrain. Il est partit tout à l'heure, Monsieur l'agent. Avec des hommes à lui."

La voix laisse un silence après cela. Elle semble intimidée et ne pense pas savoir quoi rajouter. Luther se souvient qu'à cette heure là, les bureaux de la Wechmacht sont fermés, comme l'avait précisé le receptionniste, qui d'ailleurs le regarde toujours l'air pitoyablement embêté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luther Wachendorf
Initié
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 07/11/2006

Fiche Technique
Faim:
35/50  (35/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Lun 15 Jan - 19:23

Et bien, il semblerait que pour ce soir, les recherches doivent s'arrèter là. Mais Wachendorf est obstiné, alors, il tente d'en savoir un peu plus. D'une voix séche, comme pour jouer sur l'intimidation.

"Le terrain? Où cela exactement? Donnez-moi plus d'informations... Faites vite je vous prie..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Mar 16 Jan - 18:27

La voix hésite.

"Je... Euh... Je n'en sais rien... Vous savez, les affaires de Tomas ne me regardent pas..."

Elle marque une pause.

"Je suis désolée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luther Wachendorf
Initié
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 07/11/2006

Fiche Technique
Faim:
35/50  (35/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Dim 21 Jan - 21:58

"Merci, bonne nuit..."

Luther raccroche violemment le combiné. Inutile de préciser que l'officier est passablement énervé...

Il fait signe à ses hommes de le suivre, et après avoir vaguement salué le soldat, Wachendorf sort de la pièce, direction la voiture.


"Une nuit de sommeil, et on se pointera à l'aube, au bueau de Lumpel..."

Direction donc un hôtel de Poitiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   Dim 21 Jan - 23:26

Quelque peu déçus, les hommes de Luther le suivent dans la voiture. Ils repartent très vite en direction du centre. Sur le chemin, l'un d'eux, Théobald, sans doute par boutade, se permet d'annoncer:

"Il faut voir le bon côté des choses, on va pouvoir manger..."

Hans, au volant, sourit légèrement.

[Arrow Hôtel Jean Baucé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aéroport de Poitiers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aéroport de Poitiers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Capois en rebellion pour leur aéroport international
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)
» SPA POITIERS et forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sang des Héritiers :: Zone occupée :: Poitiers-
Sauter vers: