France, 1942, sous l'occupation allemande, deux sociétés secrêtes s'affrontent dans l'ombre...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aérodrome Mussolini

Aller en bas 
AuteurMessage
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Aérodrome Mussolini   Ven 12 Jan - 13:37

L'avion se pose sur une piste caillouteuse, à la périphérie de la ville de Tripoli.

Une petite baraque semble servir de tour de contrôle, un chantier non loin indique qu'une véritable tour est en construction.

L'avion de Max Von Preussen et ses hommes stope sa course à quelques mètres d'entrepot ouverts, une cinquantaine d'hommes accourent alors avec de chariots, et quelques véhicules de déchargement. La porte de la cabine est immédiatement ouverte, un escalier a été déployé, et lorsque Max descend de l'avion, il est accueilli par un officier gradé dans une uniforme aux couleurs italiennes.


"Maggiore Generale Antonio Putti, ravi de vous accueillir sur ma base, Hauptmann Panzer Von Preussen. Comment s'est déroulé votre voyage ?"

[Max perd 15 points de fatigue pour ce long voyage, et 20 points de faim. 750 Billets ont été payés pour le trajet. Bienvenue en Lybie, province italienne depuis 1932.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max von Preussen
Initié
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 26/12/2006

Fiche Technique
Faim:
25/50  (25/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
78/100  (78/100)

MessageSujet: Re: Aérodrome Mussolini   Ven 12 Jan - 15:56

Ca y est. Cette fois ils y étaient. Von Preussen n'avait pas réussi à contacter son oncle avant son départ et était parti sans avoir pu demander des renseignements à l'Abwehr.... Le Vendredi, à 10 heures, Von Preussen et son petit groupe de France pour la Libye. 6 heures, 6 heures d'un long et fastidieux voyage ou Von Preussen enviait Franz et Marten pour le sommeil qu'ils avaient réussi à trouver. L'avion se posa sur une piste secondaire, près de Tripoli que Max avait reconnu du ciel. A peine la porte de la carlingue fut ouverte que la chaleur étouffante de l'Afrique du Nord avait envahi l'appareil.
Von Preussen avait prévu le coup et avait revêtu sa tenue tropicale à l'approche des côtes africaines, dans l'avion. Il arborait toujours fièrement sa Ritterkreuz autour du cou, mais avait troqué sa casquette d'officier contre une Feldmütze aux couleurs ocres, ornées d'une paire de lunettes de tankistes. Des hommes s'affairaient au déchargement de l'appareil tandis qu'un officier italien l'attendait :


"Maggiore Generale Antonio Putti, ravi de vous accueillir sur ma base, Hauptmann Panzer Von Preussen. Comment s'est déroulé votre voyage ?"

Von Preussen le salua puis répondit :

"Bien, merci Herr Maggiore Generale. Excusez ma promptitude, mais j'aimerai récupérer le matériel qui m'a été promis et ainsi effectuer ma mission. J'aimerai, en effet, quitter Tripoli au plus tard demain matin. Pourriez-vous m'indiquer nos quartiers, je vous prie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aérodrome Mussolini   Ven 12 Jan - 16:23

Maggiore Generale correspond au grade de Général de Brigade. L'officier italien sourit et mène Max dans un baraquement proche des entrepôts, en évitant soigneusement de croiser la route des hommes affairés à décharger toutes les munitions de l'avion.

Le bâtiment dans lequel Max entre ressemble tout à fait à un atelier de garagiste. Franz, Marten et Adam sont restés dehors avec Picard. Putti désige alors un véhicule tout terrain, une BMW 325, à quatres roues motrices. Une remorque est attaché à l'arrière du véhicule. Soulevant la bache qui la recouvre, Putti dévoile son contenu: reserves d'eau et de nourriture (denrées non périssable en boites de conserve, féculents et gâteaux) partagent l'espace avec quatres fusils Sturmgewehr 44 et leur munitions, comme demandé.


"Voilà. Le tout a été payé par vos supérieurs, j'ai reçu l'argent hier. Vous verrez avec eux pour le remboursement... Tout cela vous va-t-il ? Si c'est tout bon je vous emmène à vos quartiers."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max von Preussen
Initié
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 26/12/2006

Fiche Technique
Faim:
25/50  (25/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
78/100  (78/100)

MessageSujet: Re: Aérodrome Mussolini   Dim 14 Jan - 12:11

[HJ : 4 StG 44 en 1942 ??? 3 Carabines Mauser 98 et un Schmeisser ne seraient-ils pas plus adaptés à cette époque ? Vu que le StG 44 est sorti en fin '43-44]

Von Preussen suivit le Maggiore Generale jusqu'à un baraquement proche de la piste, tout en prenant soin d'éviter les quelques hommes affectés au déchargement de l'appareil. Une BMW 325, disposant d'une remorque, contenant le plein d'armements de munitions et de nourriture s'y trouvait. Von Preussen ne pouvait s'empêcher de sourire, il retournait enfin à l'action ! Il se retourna ensuite vers l'officier italien et lui dit :

"Ce sera parfait, Herr General. Mais j'aimerai disposer de la dernière carte du front, avec l'endroit exact de toutes nos stations de ravitaillement pour patrouilles de reconnaissance dans le désert ainsi que les points de ravitaillement ennemis, si vous en avez connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aérodrome Mussolini   Lun 15 Jan - 16:43

[Le StG 44 fut inventé en 1942 par les Allemands.]

"Pour la carte, suivez-moi..."

Max et Putti ressorte de la baraque. Un bref signe de tête à ses hommes, et les voila qu'ils suivent les deux officiers. Tous entrent ensuite dans un autre baraquement, où se trouve le bureau du Général de Brigade. Sur un tableau est affiché la carte du front. Il en fait une copie à la main, en commentant les principaux lieux que Max recherche.

"Voilà où en est Rommel. Le front, et les avancées actuelles. Les croix rouges, ce sont les villes de ravitaillement: Murzuq et Maradah. Je vous déconseillerai pour l'instant d'aller de l'autre côté de la ligne. Ou alors, restez derrière, dans le sillon de l'armée... Mais pour ce qui est de l'ennemi, tout a changé depuis que la ligne s'est stabilisé. Nos éclaireurs ne sont pas encore revenus avec des indications précises."

D'un coup de tête, il désigne ses avions que l'on aperçoit par la fenêtre.

"Vous êtes là pour quoi, au fait ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max von Preussen
Initié
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 26/12/2006

Fiche Technique
Faim:
25/50  (25/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
78/100  (78/100)

MessageSujet: Re: Aérodrome Mussolini   Jeu 18 Jan - 10:25

[Inventé en 1942, mais fabriqué en série à partir de 1944... enfin bon.]

Von Preussen était satisfait par le travail effectué par l'officier supérieur Italien. Il avait eu tout ce qu'il voulait et ce très rapidement. Putti amena ensuite von Preussen et ses hommes dans un autre baraquement. Sur un tableau était affiché le carte du front ainsi que sa situation actuelle. Max reporta soigneusement toutes les indications, ainsi que les deux villes de ravitaillement : Murzuq et Maradah. Putti donnait ses dernières recommandations quant à la situation du front et des Anglais. Putti lui demanda enfin pourquoi Max et ses hommes étaient ici, mais Max mentirait, évidemment :

"Nous sommes chargés de parcourir le désert à la recherche de ... volontaires étrangers, afin de former un corps d'interprète pour l'Afrika Korps vis-à-vis des ethnies locales.... Sinon, Herr General, j'auriez une dernière faveur à vous demander, avant de rejoindre mes quartiers. Pourriez-vous nous fournir un poste radio, afin de rester en contact avec vous et de demander un support aérien ou de l'aide, au cas ou ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aérodrome Mussolini   Dim 21 Jan - 23:09

"Oui, pas de souçi."

Putti avance alors vers la fenêtre, juste en dessous se trouve un petit placard. Il fait coulisser la porte de metal et en sort un poste de radio portatif. Il déploie l'antenne, compose un bref numéro, et écoute au combiné. Il hoche la tête.

"C'est bon, ca a l'air de marcher. C'est un peu poussiereux, mais ca pourrait bien aller... Faites attention à ne pas trop l'exposer au sable du desert. La fréquence de la base, c'est 77.52 . Je serais ravis d'avoir un peu d'occupation. Je vous emmène à votre barraque..."

Il laisse tomber le poste dans les bras de Max Von Preussen. Il le devança ensuite pour ressortir du bureau, et prirent la direction d'un autre barraquement.

[Lien sur ton Bureau.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aérodrome Mussolini   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aérodrome Mussolini
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sang des Héritiers :: Territoires étrangers et colonies :: Tripoli-
Sauter vers: