France, 1942, sous l'occupation allemande, deux sociétés secrêtes s'affrontent dans l'ombre...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Auguste Lopez [OK]

Aller en bas 
AuteurMessage
Auguste Lopez
Initié
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 08/06/2007

Fiche Technique
Faim:
37/50  (37/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Auguste Lopez [OK]   Sam 9 Juin - 14:18

-EJ-

Prénom, Nom: Auguste Lopez
Âge: 27 ans
Poids: 59kg
Taille: 1m68
Sexe: masculin

Société:Franc-maçon
Métier: Ouvrier (FTP)

Famille: George Lopez, le père d'Alphonse nait à Barcelone en 1890. Il passe la majeure partie de sa vie en France. Il est cheminot et syndicaliste convaincu. En 14, sentant approcher la guerre, il devient volontaire et entre ... dans la Marine. Contre tout hasard, c'est donc sur un cuirassé qu'il voit se passer la Grande Guerre. Cependant, il est envoyé en Mer Noire et participe activement à la mutinerie. Revenu à la vie civile, il épouse Marie Vissot, fille d'un riche boutiquier ultra-catholique des Champs Elysées. Ce dernier refuse leur union et coupe tout lien avec sa fille. Marie est partagée entre son éducation, le nouveau monde dans lequel elle apprend à vivre et son amour pour son bel espagnol. Elle ajoute aux revenus de son mari, revenu aux chemins de fer, en brodant du tissu.

Histoire: C'est dans ces conditions que nait Auguste Lopez, dans un petit pavillon d'un quartier populaire de Paris. Sa mère parvient à imposer qu'il passe ses premières années dans une petite école catholique. Mais sa fascination pour les idées de son père en font un élève difficile. Aussi, au grand dam maternel et encouragé par un rictus de fierté paternel, il est renvoyé et entre dans une école publique.
Il s'investit très tôt en politique, suivant son père aux réunions syndicales, participant aux manifestations. Au sortir du collège, il achève tous les espoirs de sa mère en décidant d'entrer à l'usine plutot que continuer ses études. Il travaille comme ouvrier dans une chaine d'horlogerie, devient rapidement délegué syndical.
En 36, il jubile avec son père de la victoire du Front Populaire et tente de rassurer sa mère sur les intentions de "ces égorgeurs curés".
En 36, quand les troupes franquistes traversent Gibraltar, il bout. Pendant six moi, il condamne le non-interventionisme français, piétine, se brouille avec tous ses amis. Finalement, il n'en peut plus. Il déterre le Lebel du père au fond du jardin, jette une paire de calecons dans sa besace, un beret sur sa tête et se lance sur les routes. Direction, la frontière espagnole, Albacete... et les Brigades Internationales!!
Pendant plus de 2 ans, il fait le coup de feu contre les troupes fascistes. Avec ses camarades de la division "Commune de Paris", il participe à d'innombrables escarmouches à travers toute l'Espagne.
Mais le glas finit par sonner pour la république, et il fuit l'Espagne après les adieux tragiques de Barcelone. Il se retrouve interné en France, mais s'évade et regagne Paris, juste à temps pour entendre les panzers rouler sous l'Arc de Triomphe.
Jusqu'en 41, il se fait oublier sur les chaînes de l'usine Renault. Mais dans le même mois, Janvier 42 deux évènements vont de nouveau le pousser à reprendre du service.
Il tombe d'abord sur un ancien camarade syndicaliste, qui lui avoue faire partie des FTP. Poursuivi par la milice, il a besoin d'une planque. Auguste répond présent, déclenchant une énième dispute entre sa pétainiste de mère et son père. Il accepte d'abord de faire passer des messages, puis des commissions pour les FTP. De fil en aiguille, il finit par integrer complètement l'organisation.
Cependant, sa mère n'accepte d'héberger le fugitif qu'a une condition. Auguste doit accepter de rencontrer son ancien maître de l'école privée, le Père Constant. Ce dernier lui apprend l'existence des Francs-Macons, et lui demande de rejoindre la loge. Auguste commence par refuser, mais quand il apprend que c'est un facon de contrer les allemands et que sa mère lui annonce que s'il refuse, elle dénonce son camarade franc-tireur, il finit par se résigner.
Il ne sait encore trop comment concilier sa vie d'ouvrier, de FTP et de franc-maçon, mais suppose qu'il devra abandonner l'une ou l'autre des voies. En attendant, il accomplit les missions de la loge, sans chercher à comprendre quoi que ce soit. Il méprise trop ces petits-bourgeois occultistes pour les prendre réellement au sérieux.

Caractère: Auguste est profondément bon. De sa mère, il tient une certaine moralité. De son père, un antifascisme profond, un certaines défiance des autorités et un esprit poussé du partage et du sacrifice. Ses années en Espagne l'ont un peu perturbé. Il éprouve un mélange de répulsion et de fascination pour la guerre, ainsi qu'une haine des fascistes et des collabos. Enfin, la défaite l'a rendu légèrement paranoïaque et défaitiste. Il parvient néanmoins à garder, en général, un sens de l'humour et un entrain simulé qui en font un compagnon agréable.
A la loge, il ne sympathise qu'avec les hommes de mains et adopte à l'égard des pontes un silence méprisant.
Description physique: Auguste est un garcon d'aspect normal, ni grand ni petit, ni gros ni maigre. Il s'habille et se comporte comme un ouvrier classique. Son metissage est peu visible, si bien qu'il passe pour un espagnol pur en espagne et un francais de souche en france. Il est brun, a les yeux marrons et une légère cicatrice à la tempe, due a un shrapnel quelque part dans les Asturies.

Particularités:

-HJ-

Comment avez-vous découvert ce forum? : Tour de Jeu
D'où vient votre avatar? : Le site internet présentant Mémoire 44, un jeu de société.


Dernière édition par le Lun 30 Juil - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Auguste Lopez [OK]   Mar 12 Juin - 13:25

Bien, je n'ai rien à redire... Fiche Validée

Bienvenu parmi nous !

Je prépare ton bureau, te l'ouvre, et t'envoie l'accès par MP pour plus de sécurité. Cependant, il te sera visible sur l'interface principale.

Falck


Dernière édition par le Mar 12 Juin - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auguste Lopez
Initié
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 08/06/2007

Fiche Technique
Faim:
37/50  (37/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Auguste Lopez [OK]   Mar 12 Juin - 16:20

Muchos Gracias, senor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Auguste Lopez [OK]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Auguste Lopez [OK]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. [Villa Lopez] « Girl, you make a bad boy out of me »
» Casting de Santana Lopez
» Message de Santana A. Lopez
» Une bonne initiative de la ministre Rose Anne Auguste
» Grotte auguste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sang des Héritiers :: Le Sang des Héritiers - HJ :: Nouveaux Membres-
Sauter vers: