France, 1942, sous l'occupation allemande, deux sociétés secrêtes s'affrontent dans l'ombre...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Banque de France

Aller en bas 
AuteurMessage
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Banque de France   Mar 27 Nov - 21:28



La Banque de France ouvrit son grand portail aux deux allemands. Il faisait très froid en cette fin de matinée. Et le gel des pavés de la petite cour centrale n'avait pas encore fondu. La Banque était en réalité installée dans l'ancien Hotel de Toulouse, ce qui lui valait une excellente décoration, "du premier goût", comme aurait pû le dire tout dignitaire thuléen qui se respecte.
Un grand comptoir d'accueil trônait au fond de la salle. Des chaises étaient disposées sur les côtés pour accueillir d'éventuels clients. À cette heure, il n'y en avait pas des masses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Totenk
Initié
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Banque de France   Mar 27 Nov - 21:40

Joseph se sentit dans un lieu familier, malgré le style français. Ses reflexes de banquier prirent le relais. Il se dirigea vers l'accueil sans attendre mot de son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysanthropian.forumactif.info/
Max Willsdorff
Initié
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2007

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Mar 27 Nov - 21:46

Contrairement au banquier, Willsdorff se sentait complètement étranger à ce monde. Sa dernière permission dans le monde civil remontait à avant l'opération Barbarossa et ces derniers temps, il avait plutôt l'habitude de dormir ou de passer la vie entre les quatres tôles de son char, un trou de combat ou une des isbas qui tenaient encore debout malgré les tirs quasi-incessants des "Ratsch-boum", les célèbres canons de 76.2mm soviétiques.

Donc, oui, il était vraiment dépaysé... mais subjugué, à la fois, le décor de la Banque de France était vraiment luxueux.

Il suivit son camarade jusqu'à l'accueil. Les rares personnes sur leur chemin s'effaçaient, généralement, devant l'uniforme noir et à tête de mort du prussien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Mar 27 Nov - 21:53

Au comptoir se trouvait un jeune homme. Cheveux de geai, petit gilet gris rayé. Il rangeait des papiers dans un tiroir. Ses avec de grands yeux ronds qu'il adresse la parole aux deux hommes.

"Messieurs. Je suis à votre écoute dans quelques minutes."

Puis il s'eclipse par une porte camouflée sans que quiconque ne puisse rajouter quoique ce soit, laissant Max et Joseph devant une ravissante lampe à abat-jour de soie verte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Totenk
Initié
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Banque de France   Mar 27 Nov - 21:58

Joseph haussa les sourcils un instant, puis se tourna vers Max, un rictus méprisant sur les lèvres.

"Je déteste ces français, il passe leur temps soit à se plaindre, soit à faire attendre leur client. Enfin, je vais m'occuper de lui, que penseriez vous de faire une visite des lieux?"

Joseph n'attendit pas de réponse pour se retourner et observer le comptoir d'accueil à la recherche de quelques informations particulières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysanthropian.forumactif.info/
Max Willsdorff
Initié
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2007

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Jeu 29 Nov - 15:34

Willsdorff haussa un sourcil et sa méfiance s'éveilla lorsque le chargé de caisse les planta comme cela. Il avait bien entendu écouté la réponse de Totenk, et n'avait pas réagi outre mesure.

Mais tout de même, l'attitude de l'employé paraissait louche aux yeux de l'officier. C'est vrai qu'il ne connaissait pas vraiment les coutumes et toutes les ficelles du métier de banquier, mais il lui semblait que dans une banque, surtout une banque aussi prestigieuse que la Banque de France, on ne laissait pas un client seul comme ça.

Surtout à cette heure-ci.

D'autant plus que d'après ce que lui avait dit Totenk, la Banque de France serait infestée par la Franc-Maçonnerie. L'uniforme SS avait peut-être fait son impression et les membres déja prévenus ....

Il aurait du venir en civil....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Totenk
Initié
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Banque de France   Jeu 29 Nov - 16:04

Puis Joseph observa autour de lui, personne ne semblant l'observer, il se dirigea alors vers la porte camouflée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysanthropian.forumactif.info/
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Jeu 29 Nov - 22:58

Et la porte camouflée de s'ouvrir, et de manquer tout juste d'heurter le nez de Totenk. Le réceptionniste était revenu deux minutes de temps après comme il l'avait prédit. Il fut un moment surpris de trouver le banquier allemand si près de lui - et surtout de la porte - et, sans s'avancer plus, lui annonça:

"Monsieur, l'espace réservé aux clients se situe derrière le comptoir. Cette zone est restreinte d'accès au personnel seul de la banque."

Il avait la voix d'un jeune homme, et un ton quelque peu efféminé. Et, ne s'attardant pas à regarder Totenk obtempérer, il s'adressa à Willsdorf en revenant lui-même à son poste.

"Monsieur, je vous écoute. Voudriez-vous ouvrire un compte ? Déposer de l'argent ? Retirer de l'argent ? Prendre rendez-vous avec un de nos banquiers pour l'ouverture d'un crédit à la consommation ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Totenk
Initié
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Banque de France   Lun 3 Déc - 1:55

Joseph prit un peu de recul, attendant une réponse du SS que l'on venait de questionner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysanthropian.forumactif.info/
Max Willsdorff
Initié
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2007

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Lun 3 Déc - 19:21

Le problème étant que Willsdorff ne parlait pas, du moins très peu, la langue de Molière. [HJ : Du moins, je ne l'ai pas marqué dans ma fiche de personnage, étant donné que Max fut élevé en Prusse, il parlerait plus des langues slaves que le français.] Néanmoins, aux attitudes et au ton du banquier français, il comprit qu'il l'avait prit pour un client.

"_ (En Français) Je .. pas beaucoup comprendre .. französich ."

Sur un soupir, voyant que cela n'aboutirait à rien, il se retourna vers Totenk :

"_ (En Allemand) Vous parlez peut-être mieux français que moi, Herr Totenk. Qu'a t-il demandé exactement ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Totenk
Initié
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Banque de France   Mar 4 Déc - 17:37

Joseph eu un sourire, non par moquerie mais par l'ironie de la situation. Ceci dit cela arrangeait bien les affaires en cours.

"_(en allemand) Il désire savoir si vous souhaitez ouvrir un compte ou exécuter l'une des autres activités habituelles dans une banque commerciale. Ce qui est naturellement pour se moquer de vous vu que la Banque de France ne fait aucune gestion de compte mais gère l'économie nationale."

Joseph se tourna alors vers le jeune homme qui restait semble t il stoïque. Mais le banquier sentait que ce dernier, malgré sa courtoisie, avait sans doute procédé ainsi pour connaitre un peu mieux la pensée de ses interlocuteur : Habile et rusé, le milieu financier dans toute sa splendeur!

" _ (en français) Nous désirons rencontrer un conseiller afin de discuter de l'ouverture d'un compte. Voyez vous je représente ici une grande banque allemande qui a pour ambition de développer son activité en France. Il est malheureux je l'accorde que cela se fasse dans un contexte aussi tendu, pour autant les affaires ne doivent pas cesser malgré le conflit. Je tiens aussi à vous rassurer, l'homme qui m'accompagne ici présent est obligé de le faire au vu des lois de notre propre pays et de l'encadrement de l'activité financière par le Reich. Mais c'est avec moi qu'il vous faut traiter."

Joseph eu se regard froid et cruel, un peu supérieur, qu'il adressait à ceux qui lui manquait de respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysanthropian.forumactif.info/
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Sam 8 Déc - 23:06

Le jeune homme hésite.

"Hum... Oui, tout à fait: un conseiller..."

Visiblement, de la manière dont il s'active pour retourner des papiers sur son comptoir, cherchant peut-être un agenda ou un stylo, le réceptionniste n'a rien compris au discours que tenait le banquier allemand.

"Je vous laisserai lui expliquer en détail de quoi il en ressort..." annonce-t-il d'un sourire niais. "Il me faudra simplement vos pièces d'identités, afin de vous noter sur nos registres, et puis... Et puis, je pense que Nadine vous accompagnera à notre Conseiller commercial..." Nouveau sourire niais.

Il attend les papiers, et, réagissant un peu tard, appuie sur une sonnette, sous le comptoir. La porte dérobée s'ouvre à nouveau et une femme d'une trentaine d'année, marchant comme un piquet, un sourire figé sur les lèvres se presente à eux. Le réceptionniste la met au courant:


"Nadine, vous accompagnerez ces messieurs auprès de Mr. Humbert, le temps que je relève leurs identités..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Totenk
Initié
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Banque de France   Dim 9 Déc - 13:06

Joseph regarda un instant la femme.

"_(en allemand) Enchanté madame, comment allez vous? Parlez vous allemand?"

*Cette femme est elle en mesure de comprendre l'allemand? Ou allons nous devoir user d'un autre moyen de communication*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysanthropian.forumactif.info/
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Dim 9 Déc - 16:51

Son sourire déjà gelé se fige encore plus. Elle hausse les sourcils, d'un regard amusé, ou honteux.

"Ah... Hum... Je ne... parle pas... deutsch."

Elle secoue son index négativement, se désignant de son autre main. Son sourire se fait contrarié, elle regarde Max Willsdorf pour ne plus avoir à suporter le regard de Totenk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Totenk
Initié
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Banque de France   Dim 9 Déc - 18:59

Joseph s'amusait de la scène, il se tourna vers Max Willsdorf.

"_(en allemand) Nous sommes tranquille semble t il. Nous pourrons discuter plus aisément."

Puis le banquier prit à nouveau la parole.

"_(en français) Jeune homme, inscrivez sur votre registre Max Willsdorf et Joseph Totenk."

Joseph chercha une pièce d'identité dans sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysanthropian.forumactif.info/
Max Willsdorff
Initié
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2007

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Mar 11 Déc - 19:06

Willsdorff avait suivi les derniers échanges sans vraiment comprendre ce qui se disait entre les différents interlocuteurs. Il serait totalement étranger à la scène si seulement Totenk ne lui transcrivait pas les paroles du Français. Une jeune femme approcha, et visiblement, celle-ci devait mener les deux hommes vers un conseiller, probablement.

Il remarqua l'attitude gênée de la jeune femme, et lorsque celle-ci le regarda, il arbora un petit sourire qui se voulait rassurant. Il rétorqua ensuite à l'attention de Totenk, sur un ton bas :


"_ Ce n'est pas une raison pour parler fort, Herr Totenk, si la Banque de France est infestée par la Franc-Maçonnerie, alors les murs ont des oreilles ici ... !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Totenk
Initié
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Banque de France   Mar 11 Déc - 19:51

Joseph Totenk murmura quelques mots en allemand tout en présentant une pièce d'identité.

" _ (en allemand) Je le sais bien, seulement il faut nous rendre à l'évidence. En ces murs, si nous nous faisons remarquer ce sera par notre seul et unique volonté. Ce qui nous ouvre des perspectives nouvelles tout en nous invitant à la prudence. Nous nous comprenons?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysanthropian.forumactif.info/
Max Willsdorff
Initié
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2007

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Ven 14 Déc - 21:13

Il sortit également son Ausweiss et le présenta près du registre, le tout en silence. Peut-être qu'il n'avait pas tort au final ....

"_ (En Allemand) Nous nous comprenons, Herr Totenk."

Après tout, on le laisserait mener la danse. Il connaissait mieux le milieu financier que Willsdorff, qui lui, était rassuré par la présence de son Lüger P08, qui pendait au holster de sa ceinture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Ven 14 Déc - 21:53

Le réceptionniste crayonne très vite sur un large registre où s'amoncelle une longue liste de noms accompanés d'une date. Il rend les deux pièces d'indentités aux interessés et les libère:

"Voilà Messieurs, vous pouvez suivre Nadine."

Nadine n'avait pas détaché ses yeux de Willsdorf, et son sourire s'était fait plus franc. D'un geste des mains, elle invita les allemands à la suivre.

"Si vous le voulez bien... If ihr... wollen..." Essaye-t-elle sans grand succès. "Je vais vous conduire auprès de Mr. Croidargent, qui s'occupe des affaires avec des banques externes."

Elle les fait longer le grand Hall, et ils pénètrent tous dans un petit couloir situé au bout. Après une rangée de portes largement espacées, Nadine frappe à l'une d'elle dont les montants sont dorés. Elle les laisse ensuite entrer seuls.

À son bureau, un homme à lunettes les accueille en leur tendant une main.


"Messieurs. Bernard Croidargent, que puis-je pour vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Willsdorff
Initié
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2007

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Jeu 20 Déc - 14:42

Willsdorff laissa passer Totenk en premier suivre la française jusqu'à un autre bureau, se contentant de surveiller les alentours. Une fois arrivé devant la porte du bureau, il remercia l'employée par un hochement de tête silencieux, et la gratifia d'un autre sourire.

Totenk et l'officier SS se retrouvèrent face au stéréotype du banquier : lunettes, un gilet, une calvitie débutante .... Bernard Croidargent, s'il avait bien compris. Lorsque le banquier français les interpella dans la langue de Molière, il pointa du doigt Totenk.


"_ (En Allemand) Lui."

Sinon, la conversation risquerait de ne guère aller très loin. Willsdorff se remit dans sa tâche de surveillance, tâchant de déceler n'importe quoi de suspect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Dim 20 Jan - 1:40

[HJ: Totenk doit être empétré dans des examens de fin de semestre. On va continuer tous les deux. Désolé pour le retard.]

Ca ne devait pas aller fort pour Willsdorff. La barrière de la langue le contraignait rûdement dans ses investigations.

Déplaçant son regard tout autour de la pièce, il nota interieurement tout ce qui l'interpellait.

La pièce n'avait pas qu'une seule porte d'entrée. Alors que cette dernière se trouvait dans son dos, une autre porte semblait donner accès à une pièce adjacente, sur le mur gauche. Le mur de droite était comblé d'une large et haute bibliothèque où s'empilait des livres. Au centre, une partie était réservée à une vitrine, dans laquelle des bibelots trônaient.
Sur le bureau de Croidargent, en bois massif, Max Willsdorff nota tout de même la présence d'une presse-papier de forme pyramidale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Willsdorff
Initié
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2007

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Mar 22 Jan - 20:07

[HJ : Pas de problèmes Wink ]

Willsdorff avait laissé son regard vagabonder un peu partout dans la pièce. Il avait remarqué une autre porte, donnant probablement sur une autre pièce. L'imposante bibliothèque ne lui avait évidemment pas échappé, et il se demandait s'il avait un lien avec l'emplacement reservé à la vitrine. Peut-être quelque chose derrière ? Ou un lien quelconque avec les bibelots qui lui paraissaient sans importance ?

Mais un objet précis attira particulièrement l'attention de l'officier SS. Il n'avait pas une connaissance approfondie du sujet, mais savait pertinemment que la pyramide était l'un des symboles franc-maçonniques. Sa méfiance à l'égard du banquier grandissait.

Quant à Totenk, lui, paraissait dans son élément et s'apprêtait à répondre au banquier, sous la vigilance de Willsdorff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice Falck
MJ
avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 13/09/2006

Fiche Technique
Faim:
50/50  (50/50)
Santé:
100/100  (100/100)
Fatigue:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Banque de France   Mer 23 Jan - 14:47

Ce que Totenk répondit au Banquier, Willsdorff ne put en saisir quelques bribes. Il expliquait visiblement ce qu'ils venaient faire ici. Le chargé d'affaires concentrait son attention sur l'ancien banquier allemand. Willsdorff pouvait en profiter pour compléter son observation minutieuse de la pièce.

Il remarqua, en plus de la pyramide, en metal doré, qu'un autre presse-papier retenait un autre paquet de feuille. Celui-ci représentait un cristal, translucide, il venait de renvoyer dans l'oeil de Max tout le prisme décomposé de la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Banque de France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Banque de France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Explication banque
» Le FMI s’interroge sur la viabilité de la Banque du Sud
» Banque : Cala' Dyplouf
» Compte en banque de Salamander Kyoke Loki
» Banque d'Avatars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sang des Héritiers :: Zone occupée :: Paris :: Rues, places et bâtiments publics-
Sauter vers: